Dictionnaire

Acide cyanurique

Composé chimique pouvant être ajouté à l'eau de la piscine pour atténuer la destruction du chlore par les rayons UV du soleil. L'acide cyanurique doit uniquement être utilisé en combinaison avec des produits chlorés comme l'hypochlorite de calcium. Avec des produits chlorés organiques, l'acide cyanurique fonctionne comme support pour le composé chloré.

Acide trichloroisocyanurique

Composé chloré organique (stabilisé) à dissolution lente contenant ± 90% de chlore actif. L'acide trichloroisocyanurique est disponible sous forme de poudre, granulés et comprimés

Alcalinité totale ou TAC

L'alcalinité totale est la quantité totale de substances alcalines comme les carbonates et les hydroxydes. La notion d'alcalinité totale est souvent confondue avec le pH.

Algues

Organismes végétaux vivant dans l'eau. Des problèmes d'algues peuvent se présenter dans une eau désinfectée de manière insuffisante. Il existe cependant des variétés d'algues pouvant vivre dans des concentrations très élevées en chlore. Une température élevée favorise le développement des algues.

Algicide

Produit chimique prévenant le développement des algues et détruisant les algues déjà présentes.

Ammonium

Un composé azoté entraînant la formation de chloramine en réaction avec le chlore.

Bactéries

Organismes microscopiques arrivant dans l'eau via par nageurs et la saleté. Sans une désinfection suffisante, la piscine devient un bouillon de culture pour les bactéries. De nombreuses variétés de bactéries peuvent être à l'origine de maladies ou d'infections.

Carbonate de calcium

Le carbonate de calcium se dissout mal dans l'eau. Il peut se déposer et entraîner des dépôts calcaires. Ce dépôt se rassemble sur les parois de la piscine et sur les appareils.

Charge de la piscine

Le nombre de personnes utilisant la piscine durant une période donnée ou dans une quantité d'eau déterminée.

Chloration au point de rupture

C'est le point auquel l'ensemble du chlore combiné est détruit et que seul du chlore libre reste dans l'eau pour détruire les bactéries. Ce point est atteint lorsque la teneur en chlore libre est environ 10 fois supérieure à la teneur en chlore combiné.

Chlore

La substance chimique la plus utilisée pour la désinfection de l'eau de piscine. Il en existe deux sortes: des composés chlorés organiques (stabilisés) (moins sensibles aux rayons UV du soleil) et des composés chlorés anorganiques, plus rapidement détruits par les rayons UV.

Chlore libre

La teneur en chlore disponible pour tuer les bactéries et les algues.

Chlore stabilisé

Composé chloré organique contenant de l'acide cyanurique. Les deux principaux composés chlorés sont le dichloroisocyanurate de sodium et l'acide trichloroisocyanurique. Ils doivent leur popularité au fait que grâce à l'acide cyanurique présent, la quantité de chlore nécessaire est moins élevée.

Chloramines (chlore combiné)

Une substance formée lorsque des impuretés (comme des substances azotées et de l'ammonium) réagissent avec le chlore. Les chloramines sont responsables de l'odeur chlorée et des irritations oculaires et cutanées. Les chloramines ont un pouvoir désinfectant très limité par rapport au chlore libre.

Comprimés de phénol rouge

Réactifs sous forme de comprimés pour la mesure du pH de l'eau.

Comprimés DPD1

Réactifs en comprimés pour mesurer la teneur en chlore libre ou la teneur totale en brome.

Dureté calcique

La dureté calcique est la somme des ions calcium dissous dans l'eau. Plus il y a d'ions calcium, plus la dureté calcique est élevée.

Dureté magnésienne

La teneur en sels de magnésium se trouvant dans l'eau.

Eau douce

Eau contenant peu voire pas de sels de calcium ou de magnésium dissous.

Eau dure

La dureté de l'eau est la somme des ions calcium et des ions magnésium dissous présents dans l'eau. Ces ions sont responsables de phénomènes tels que les dépôts calcaires. Plus l'eau est chargée en ions calcium et en ions magnésium, plus l'eau est dure. La quantité d'ions peut être mesurée. On l'exprime souvent en degrés TH (°TH). Le facteur de conversion est de 10; soit 10 ppm (mg/l)=1 °TH.

Les sociétés de distribution d'eau utilisent la répartition suivante:

0 à 7 °TH eau très douce
7 à 14 °TH eau douce
14 à 22 °TH dureté moyenne
22 à 32 °TH eau assez dure
32 à 50 °TH eau dure
>50 °TH eau très dure

Votre société de distribution d'eau peut vous informer au sujet de la dureté de l'eau de votre région.

équilibre de l'eau

Il est question d'un bon équilibre de l'eau lorsque l'eau n'est ni corrosive, ni alcaline. Le concept d'équilibre de l'eau repose sur le fait que l'eau, à l'état naturel, a besoin de minéraux spécifiques. Ces minéraux peuvent être considérés comme les nutriments de l'eau. Lorsque ces nutriments sont trop rares, l'eau a "faim" et devient corrosive. En cas d'abondance de nourriture, l'eau est suralimentée (saturée), d'où des dépôts de calcaire.

Hypochlorite

Une famille anorganique (non stabilisée) de composés chlorés utilisée sous différentes formes comme support de chlore. Cette famille se compose de: hypochlorite de calcium, hypochlorite de lithium et hypochlorite de sodium (eau de javel).

Hypochlorite de calcium

Un composé chloré anorganique non stabilisé, à dissolution rapide, principalement utilisé dans une eau douce.

Indice de Langelier

Voir indice de saturation

Indice de saturation (IS)

Une valeur numérique désignant si l'eau est ou non en équilibre. Les facteurs pris en compte sont le pH, l'alcalinité totale, la dureté calcique, la minéralisation totale (TSD) et la température. Les valeurs idéales se situent entre -0,3 et +0,3.

Indice de saturation (IS)

Une valeur numérique désignant si l'eau est ou non en équilibre. Les facteurs pris en compte sont le pH, l'alcalinité totale, la dureté calcique, la minéralisation totale (TSD) et la température. Les valeurs idéales se situent entre -0,3 et +0,3.

Legionella

Voir maladie des anciens combattants.

Maladie du légionaire / Legionella

De quoi s'agit-il?

La "Maladie du légionaire" est une maladie occasionnée par la Legionella, provoquant parfois une infection pulmonaire. La période séparant la contamination de l'apparition des premiers symptômes (temps d'incubation) est de deux à dix jours. La maladie commence avec un mal de tête soudain et une sensation de maladie, suivie par une inflammation pulmonaire et de la fièvre de plus de 39 degrés Celsius. La patient tousse et est parfois essoufflé. Une partie des patients souffre de vomissements et de diarrhées. La maladie peut avoir des conséquences graves mais se traite parfaitement par l'administration directe d'antibiotiques spécifiques. Mieux vaut commencer le traitement très tôt. La guérison dure plusieurs semaines.

Il existe également une forme légère de l'infection par la Legionella: la grippe du légionnaire. Celle-ci se caractérise par de légers symptômes grippaux se manifestant durant deux à cinq jours comme de la fièvre, des céphalées, des douleurs musculaires et des quintes de toux. Il est impossible de la distinguer des autres formes de grippe. Cette forme d'infection à la Legionella n'est pas dangereuse et les maux passent sans traitement. Les deux formes d'infection à la Legionella ne sont pas contagieuses.
D'aucuns supposent que l'infection se propage par l'inhalation des bactéries présentes dans de petites gouttelettes d'eau, présentes dans l'air. La bactérie peut se développer dans une eau chaude étale dont la température tourne autour de 25 à 55 degrés Celsius mais elle meurt lorsque la température dépasse les 60 degrés Celsius.
Rares sont les cas connus où la contamination a eu lieu par le biais de gouttes d'eau provenant du boiler, de la douche, de réservoirs d'eau pour le chauffage ou d'aquariums dans les habitations. L'on connaît toutefois des cas dans lesquels des douches d'hôtels étaient contaminées.
Le risque de contamination en cas de fréquentation d'une piscine (tropicale), d'un sauna, d'un parc d'attractions aquatiques ou d'un séjour en camping est minime. Les piscines sont sans danger lorsque du chlore est ajouté suivant les prescriptions

Matériau filtrant

Sable, diatomite ou tout autre matériau très fin utilisé pour filtrer les impuretés non dissoutes dans l'eau.

Minéralisation

Voir TSD

Neutralisation du chlore

Le chlore peut être neutralisé à l'aide du triosulfate de sodium ou de l'eau oxygénée.

Oxydation

Processus chimique permettant d'éliminer de l'eau les composés indésirables.

pH

Le pH de l'eau indique si l'eau est acide ou alcaline. Le pH varie de 0 à 14. A un pH de 7.0, l'eau est neutre (ni acide, ni alcaline). L'eau ayant un pH inférieur à 7.0 est acide et l'eau dont le pH est supérieur à 7.0 est basique.

ppm

Parts par million ou mg/litre ou g/m3. Une unité de mesure désignant la quantité de produit à doser ou à mesurer par unité d'eau.

Rinçage du filtre

Processus consistant à inverser la circulation d'eau à travers le filtre pour nettoyer la masse filtrante. C'est une procédure d'entretien normale pour le nettoyage des filtres à sable et certains filtres en à diatomite.

Stabilisateur de chlore ou stabilisant

Voir acide cyanurique.

Surchloration

La surchloration ou traitement de choc est une procédure suivie pour retransformer les chloramines (chlore combiné) en chlore libre. Un traitement de choc permet d'atteindre différents objectifs:
Détruit les bactéries et autres micro-organismes résistant aux quantités usuelles de chlore.
Prévient la prolifération des algues.
Détruit les chloramines non souhaitables (à l'origine de l'odeur de chlore et des irritations oculaires).
La surchloration doit être effectuée avec un produit désinfectant à dissolution rapide.
Pour la surchloration, vous pouvez utiliser melpool 70/G ou melpool 63/G.

Traitement de choc

Voir surchloration.

TSD (minéralisation)

TSD signifie la quantité Totale de matières Solides Dissoutes comme les métaux, minéraux et saletés dissoutes dans l'eau. Une teneur élevée en TSD (>1500 ppm) peut atténuer l'efficacité du produit désinfectant.